ASSURANCE VOYAGE (et autres) PRISE 2

 Dans Assurances

 crédit Travel Channel

 

Il y a 2 semaines, je publiais un billet sur l’assurance voyage. Depuis, 2 éléments m’incitent à revenir sur le sujet.

Mardi dernier, premier mardi du mois, je suis allé déjeuner avec mes ancien.ne.s collègues de travail. Plusieurs, comme bien des retraité.e.s, adorent les voyages. L’un d’eux, qui vient de bénéficier de 3 pontages coronariens, aborde la question de l’assurance voyage et je lui parle de mon dernier billet.

Certains parlent des assurances offertes par les cartes de crédit. Un autre aborde l’assurance offerte, chez son agent de voyage, gratuitement par Air Transat. Je ne la connais pas, pas plus que je ne connais celles offertes par chacune des cartes de crédit, mais j’en dirais la même chose et pour les assurances collectives aussi. N’étant pas des assureurs, généralement, ils sous-traitent, avec des compagnies d’assurances. De temps en temps, ils vont en soumission. Ces compagnies modifient leur offre et leurs prix en fonction de leurs expériences des dernières années. Cela signifie parfois que, pour maintenir leur prix, par exemple, elles vont ajouter des bénéfices ou des exclusions. C’est pourquoi je recommandais de bien relire la nouvelle version du contrat à chaque renouvellement.

Vous verrez ainsi si vous êtes bien couvert.e en fonction de la durée prévue, de votre âge et de la stabilité de votre état de santé. L’annulation de voyage et la perte ou le dommage à vos baggages font-ils partie des bénéfices?

 

Mise en garde de l’AMF (Autorité des marchés financiers)

Juste au moment où je m’apprêtais à rédiger ce billet, je tombe sur un tweet de l’AMF qui parle des assurances. On y parle de l’assurance offerte chez les concessionnaires automobiles, assurance vie, santé ou perte d’emploi, pour garantir votre prêt, et assurance auto, pour le remplacement en cas de perte. Ce n’est pas très long, mais c’est très instructif; je vous le recommande.

 

Constats et conseils

L’AMF a fini par autoriser ce genre d’assurance, sur le lieu de la place d’affaires du commerçant, mais aussi par téléphone ou internet, afin de les réglementer. C’était, à mon avis, une vague du genre tsunami, impossible à arrêter.

J’ai déjà parlé de ces assurances et de leur publicité. Je ne nommerai pas la compagnie, mais je vais vous faire un topo : « Avant, ça prenait plus de 5 minutes avant de parler à un agent au téléphone. Là, ça n’a pas pris 5 minutes et nous sommes assurés. » Oui, vous êtes assurés. Mais êtes-vous couverts pour tel ou tel problème qui peut survenir à votre résidence? Faites-vous le lien entre couverture incomplète et prime peu élevée? Quelles sont vos compétences en assurance habitation?

Vous pouvez demander l’aide d’un.e conseiller.ère qui vérifiera dans le guide qu’on met à sa disposition (et qu’on doit vous remettre), mais qui n’a pas de permis, probablement, attestant de sa compétence. En fait, on n’exige que la présence d’un seul représentant certifié, pour la compagnie, qui soit disponible, à distance, pour répondre à des questions pointues. Je vous ai illustré quelque chose qui n’est pas de mon domaine de compétence : assurance de dommages (auto, habitation, etc.).

Mais, sachez qu’en dehors de la vente dont on vient de parler, que quel que soit le champ d’exercice, sous l’autorité de l’AMF, le représentant a été soumis à une formation importante et à un examen pour vérifier ses acquis. Par la suite, il doit poursuivre une formation continue pour maintenir son permis, mais surtout pour se tenir au fait de ce qui se passe dans son domaine : éthique, mais aussi rencontre avec divers spécialistes et avec des représentants des compagnies qui présentent de nouveaux produits ou des modifications. Il fait aussi l’objet d’une surveillance constante du département de conformité et, ponctuellement, d’un audit.

 

Question

Donc, je vous le demande. L’assurance n’étant pas un produit standard (comme du sucre raffiné, de l’essence, etc.), de qui voulez-vous l’acheter?

  1. Du représentant A qui
    • n’a qu’un seul produit d’assurance à vous offrir,
    • n’a qu’une connaissance limitée de l’assurance qu’il vend,
    • n’a qu’une formation limitée et
    • pas de permis?
  2. Du représentant B qui
    • n’a qu’un seul produit d’assurance ou une seule gamme à vous offrir,
    • a une formation étendue et
    • un permis?
  3. Du représentant C qui
    • a toute une gamme de produits d’assurance à vous offrir,
    • a une formation étendue et
    • un permis?

 

Selon Patrice Pouliot, président du Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec (RCCAQ), « les différents produits d’assurance présentent tout un spectre de complexité. [Et les termes utilisés dans les polices] ne sont pas les mêmes d’un assureur à l’autre. Je maintiens que le représentant est nécessaire notamment pour épargner au client cinq heures de lecture de six polices de différents assureurs… »

Avec Sécuriglobe, vous aurez une proposition qui vous offre les meilleures conditions, selon vos exigences et au meilleur prix, grâce au choix entre 11 compagnies. Pour en bénéficier, vous pouvez me contacter: 450-774-4584 ou poitras@cgocable.ca.

 

Billets recommandés

Laissez un commentaire