CONSOMMER À LA RETRAITE OU MAINTENANT?

 Dans Épargne

épargne

 

Le légendaire Warren Buffett, dont la fortune s’élève à plusieurs dizaines de milliards de dollars, donne une conseil https://www.professionconseiller.com/carriere/pourquoi-vos-clients-devraient-vivre-en-dessous-de-leurs-moyens/: vivre, non pas selon ses moyens, mais plutôt en-dessous. Il en donne les raisons. Essentiellement, cela permet de ne pas dépendre des nouveautés, ni pour les acquérir ni pour les protéger et de se concentrer sur ce qui est important, entre autres sur les relations avec les gens qui comptent pour vous. Et il donne l’exemple dans sa vie.

J’ai lu dernièrement le titre d’un article qui citait les résultats d’un sondage : dans plus de 25% des couples, les conjoints ignorent les dettes de l’autre. Vous couchez nus ensemble; vous devriez connaître l’état des finances de votre conjoint-e. Des finances en mauvais état sont une cause fréquente de séparation. Connaissez vos dettes. Connaissez vos épargnes. Connaissez vos dépenses. Vous ne les connaissez pas? Prenez des notes; cela vous servira à établir un budget et à répondre à la question en titre.

Dans un précédent billet (pas le premier ni le dernier, c’est sûr) sur le sujet, j’abordais la question http://lebloguefinancier.com/epargne-dettes-et-retraite/. J’y écrivais « … ce que constataient mes élèves, c’est que

  • l’épargne, c’est de la consommation reportée plus loin dans le temps» et que
  • l’endettement, c’est la consommation immédiate d’un revenu qui n’est pas encore gagné » et que vous devrez rembourser plus tard en vous privant de consommer à ce moment-là. »

Et, « ce moment-là », vous ne voulez pas que ce soit à la retraite. Donc, il faut y voir maintenant.

Je vous ai déniché une belle calculatrice https://www.canada.ca/fr/services/prestations/pensionspubliques/rpc/calculatrice-revenu-retraite.html.

  1. Vous allez devoir commencer par lire une page (non, ça ne se fera pas en 3 coups de piton).
  2. Puis, mois et année de naissance; sexe.
  3. Revenu annuel et objectif de revenu annuel à la retraite et espérance de vie que vous estimez pour vous (attention de ne pas la sous-estimer; vous trouveriez le temps long « avec pas une cenne » (j’exagère)).
  4. Estimation de la rente (RQ ou RPC).
  5. Estimation des régimes privés (de à prestation déterminée jusqu’à REÉR collectif) et si votre régime n’est pas indexé, vous aurez une (pas) belle surprise.
  6. Estimations d’autres épargnes (la simulation est limitée par le fait qu’on suppose que vous ne commencez pas à décaisser avant 72 ans; vous devez donc voir votre conseiller si vous voulez manger 3 repas par jour avant cet âge).
  7. Résultats avec la remarque précédente.

Donc, la calculatrice est imparfaite, mais elle nous permet de suivre le résultat au fur et à mesure des opérations. Vous êtes à même de constater les effets de chaque élément sur l’évolution de votre situation. Mais, encore, contactez-moi que nous arrivions à un résultat plus fiable. Dès maintenant, cependant, vous avez une idée de ce que vous devez faire.

Billets recommandés

Laissez un commentaire