LES FONDS DISTINCTS, PRISE 2

 Dans Assurances, Épargne, Placements

LES FONDS DISTINCTS, PRISE 2

Je vous ai déjà dit que j’aime les fonds distincts http://lebloguefinancier.com/la-beaute-des-fonds-distincts/. On reprend (et on ajoute) en 10 points.

  1. Temps de règlement d’une succession : généralement 12 à 18 mois. Avec des fonds distincts (ou des CPG de compagnie d’assurance, si vous êtes vraiment très conservateur) les gens recevront leur chèque en environ 1 semaine.
  2. Protection contre les créanciers : protection totale (sauf si vous venez de les prendre alors que vous étiez déjà en mauvaises affaires), dans le REÉR ou hors-REÉR, si vous faites faillite ou êtes poursuivi à condition d’avoir nommé un bénéficiaire irrévocable.
  3. Cristallisation des gains : selon les règles qui varient selon les contrats, dont l’âge, les gains peuvent être protégés, au moins partiellement.
  4. Client soucieux des frais : en prenant l’option 75-75, les avantages en 1-, 2- et 3- sont inclus, en fonction des règles, avec des frais de gestion à peine supérieurs à ceux des FCP.
  5. Stratégie bonne à tout âge : en plus d’avantages comme la gestion professionnelle, la diversification, la planification fiscale et les avantages ci-haut, vous pouvez aussi bénéficier de planification successorale. Vous pouvez prévoir ce que vous léguerez et à qui, ce qui adviendra si l’un ou l’autre des héritiers décède. Et, sauf bénéficiaire irrévocable (excepté dans les cas de divorce ou de rupture de l’union civile), vous pouvez en changer avec un simple formulaire, sans changer votre testament et payer les frais conséquents.
  6. Stratégie de versement personnalisée : vous pouvez personnaliser les versements selon les besoins et capacités de chaque bénéficiaire. Vous pouvez ainsi convenir que pour l’un, ce qui lui reviendra lui sera versé en totalité au moment de votre décès ou plus tard. Pour un autre, vous préférez que ce soit une rente mensuelle, parce qu’il est trop jeune, trop vieux ou trop dépensier. Vous pouvez aussi y aller d’une combinaison des deux.
  7. Possibilité de revenu garanti à vie : plusieurs compagnies offrent des programmes incluant un revenu garanti à vie en fonction du montant accumulé et de l’âge auquel vous commencez les retraits. Certaines offrent même un bonus pour chaque année où vous ne faites pas de retrait, avant ou après que vous ayez commencé les retraits. Ça peut être très intéressant pour des jeunes … ou moins jeunes.
  8. Protection contre les baisses de marchés : Avec la cristallisation des gains, en 3-, vous créez un nouveau plancher qui fait que, survenant un décès ou à l’échéance, vous n’êtes pas (ou peu, selon l’option choisie) affecté par la baisse, alors que les gains ont été sécurisés. Également, selon votre tolérance au risque, vous pouvez opter pour des placements totalement sécurisés, comme des dépôts à terme, ou des placements plus ou moins volatils.
  9. Positionnement tactique : le questionnaire de tolérance au risque et l’examen de l’ensemble de votre situation (analyse des besoins financiers, ABF) avec votre conseiller, permettra de déterminer la répartition d’actif la plus appropriée. Vous pourrez alors opter pour des fonds individuels ou une solution de portefeuille qui vous offre, en plus, le rééquilibrage intégré.
  10. Occasions d’achat : voici quelques occasions où vous devriez examiner l’opportunité d’investir dans un fonds distinct.
    1. Vous quittez un emploi avec une prime de séparation
    2. Vous commencez un emploi avec un bonus de signature
    3. Vous recevez un bonus dans le cadre de votre travail
    4. Vous préparez votre retraite (REÉR, oui, mais CÉLI qui n’augmentera pas votre revenu imposable)
    5. Vous arrivez à la retraite
    6. Vous recevez un héritage ou le fruit d’une assurance vie
    7. C’est la saison des REÉR (qui dure 12 mois par an en fait)
    8. Vous abandonnez un projet et disposez de l’argent mis de côté
    9. Des CPG viennent à échéance
    10. Vous voulez sortir vos actifs de votre institution à cause du mauvais service ou de rendements décevants
    11. Vous divorcez et recevez un montant dans le partage des actifs

Pour en profiter, contactez-moi. Pour répondre à vos questions, contactez-moi.

Ce texte est largement inspiré d’un document de Marie-Claude Leblanc, directrice de comptes chez Empire Vie.

Recommended Posts

Leave a Comment