LES TAUX OU L’ÉTAU?

 Dans Consommation, Épargne, Placements

 hausse des taux

 

J’ai une nouvelle. Vous voulez que je commence par la bonne ou la mauvaise? Vous voulez que je répète? En fait, il y a une seule nouvelle que vous considérerez comme bonne ou mauvaise selon votre situation : les taux d’intérêt sont en augmentation.

  • Si vous achetez des CPG ou des obligations, vous êtes content vu qu’on va vous offrir des taux plus élevés.
  • Si vous en détenez, vous êtes moins content, vu que vous devrez attendre l’échéance de vos CPG ou obligations pour en acheter à taux plus élevé.
  • Si vous devez vendre des obligations que vous détenez, vous n’êtes pas heureux car on vous offrira moins que ce que vous avez payé.
  • Si vous avez des prêts à taux fixe, vous êtes protégé.
  • Si vous avez un prêt à taux variable, hypothèque, marge de crédit, prêt REÉR ou à l’investissement, vous pestez, car les intérêts que vous devrez payer dans l’avenir vont grimper; si vous pouvez les fixer, ce serait bien. Sinon, si vous pouvez faire des paiements accélérés.

Je répète : les taux sont en augmentation. Dans un discours le 30 octobre dernier, le gouverneur de la Banque du Canada disait que les taux ne sont pas d’orientation neutre. Cela veut dire qu’ils ne sont pas égaux au taux d’inflation qui est de 2,2% sur un an. De 1,50%, le taux vient d’être porté à 1,75%, donc le taux réel est négatif, ce qui vise à stimuler l’économie. Or l’économie n’a pas besoin d’être stimulée, l’heure actuelle. Si on veut pouvoir le faire quand on aura besoin, cela se fera, dans la politique monétaire, en baissant les taux. Pour cela, ils doivent grimper au moins jusqu’à 2,2%, au niveau actuel d’inflation, sinon à 2,25 ou 2,5% si le niveau monte. Ça laisse donc place à 2 ou 3 hausses, donc, à des hausses, au niveau de vos marges de crédit et de vos hypothèques. Êtes-vous prêt à y faire face?

On ne parle que d’une hausse potentielle de 1%. Votre budget vous donne-t-il la flexibilité pour rencontrer ces hausses? Devrez-vous piger dans votre coussin de sécurité (qui devrait servir en cas d’urgence : perte d’emploi, maladie grave, tornade, etc.)? Pis, devrez-vous utiliser vos cartes de crédit pour faire les paiements requis sur vos autres dettes? Ça serait une très, très mauvaise idée. Devoir payer 20% pour rencontrer vos obligations sur une autre dette qui vous coûte 4%? Vraiment? Revoyez votre budget. Si vous ne pouvez arriver maintenant, comment y arriverez-vous à la retraite, si vous n’avez rien accumulé?

Ah! Vous n’avez pas de budget? Cliquez sur « BLOGUE », en haut de mon site et, dans le petit rectangle, à droite, écrivez « dette ». Vous aurez plusieurs billets qui vous donneront des idées. Mais, si dans un budget, vous avez des postes de dépenses pour rembourser vos dettes, vous avez aussi une portion revenu. Un moyen pour améliorer ses finances, c’est d’augmenter ses revenus. Vous y trouverez des idées là-dessus aussi. Vous pouvez aussi me contacter pour de l’aide ou simplement pour répondre à des questions.

 

Billets recommandés

Laissez un commentaire