PIS, VOS DETTES?

 Dans Consommation

 

Où en êtes-vous avec vos dettes? Les chiffres canadiens parlent de 175% du revenu disponible (revenu après impôt), mais moins ici : 131% à Québec, 154% à Montréal, par exemple.

Quoi qu’il en soit, c’est beaucoup.

D’autres chiffres sont inquiétants aussi. On a lu que plusieurs ne seraient qu’à 200$ de l’insolvabilité. Pour plusieurs aussi, 2 ou 3 semaines sans paie les mettrait dans de grandes difficultés.

À cet égard, d’autres points sont importants.

Dans le questionnaire de profil d’investisseur d’Excel gestion privée, on demande : « Vos sources de revenus actuelles et futures sont :

  1. Stables
  2. Relativement stables
  3. Instables. »

Stables ou instables ne sont pas des critères absolus. Si vos revenus sont stables, mais trop bas, il vaudrait peut-être mieux qu’ils soient instables, mais en progression.

Votre revenu est-il protégé? Une assurance invalidité peut vous permettre de prévenir un endettement supplémentaire en cas d’ennui de santé. Ou, à la limite, une assurance dettes pourrait pallier à certaines ruptures de revenus. http://lebloguefinancier.com/assurer-toutes-ses-dettes-rapidement-et-pour-de-bon/

Le coussin de sécurité pourrait jouer le même rôle dans une certaine mesure, dans plusieurs occasions, la fermeture de l’entreprise ou une mise à pied. http://lebloguefinancier.com/fin-du-mois-de-la-litteratie-financiere/ (recette #3)

 

PROBLÉMATIQUES OU PAS

Comment voyez-vous votre endettement? Avez-vous les pieds dans l’eau, de l’eau aux genoux, à la taille ou au cou? Êtes-vous sur la pointe des pieds et le nez en l’air pour éviter de vous noyer?

Je l’ai déjà dit : les dettes ne sont pas absolument mauvaises. Une dette peut même être bonne.

  • Vos dettes d’études vous ont peut-être permis d’avoir la carrière de votre choix et peut-être, par la même occasion, de gagner plus d’argent.
  • Votre emprunt hypothécaire vous a permis d’accéder à la propriété.
  • On vous a prêté pour mettre sur pied une entreprise qui fait votre bonheur et vous permet de mieux gagner votre vie et d’assurer votre avenir.
  • Je vous ai sans doute conté l’achat de ma précédente voiture. On m’a offert 12000$ pour ma voiture. Au lieu de réduire ma dette sur la voiture (à 1,9%), j’ai investi ce montant et l’ai doublé en 4 ans.

L’endettement n’est pas absolument bon, non plus, ni inoffensif. Et ce n’est pas parce que vous pouvez vous le permettre que vous devriez vous procurer un bien. Encore moins à crédit, bien sûr.

Si vous regardez un tant soit peu la télévision, vous n’avez pas manqué de voir les publicités de Crédit Karma. Répondez à quelques questions et on vous donnera votre cote de crédit… gratuitement. Ici aussi, si vous ne payez pas pour un service, c’est que c’est vous le produit et quelqu’un d’autre paie pour votre bien … ou le leur. Sur leur site, vous serez assailli par des offres de cartes de crédit. Daniel Germain vous en parle en détail https://www.lesaffaires.com/blogues/daniel-germain/credit-karma-la-vaste-offensive/610251.

Savoir de combien vous pouvez vous endetter ne vous aide pas. La stratégie des entreprises est de rendre leur bien abordable. À une certaine époque, on vous offrait de financer votre auto sur 2 ans. Pour élargir leur marché, on est rendu à 7 ou 8 ans. Au lieu de vous donner le prix total, on vous a parlé du versement mensuel, maintenant hebdomadaire; le montant est plus petit, en apparence.

Le réflexe sain est d’éviter l’achat compulsif. Par exemple, dans le cas de l’achat ou la location de l’auto, une fois que vous vous êtes entendus sur l’auto, attention. On vous fait passer dans le bureau de la « directrice commerciale », un titre ronflant pour la vendeuse de bébelles à prix souvent excessif. Prenez des notes, mais pas d’engagement. Retournez chez vous et à tête reposée, posez-vous la question McSween et si votre réponse est oui, magasinez.

Même chose ailleurs. Cette semaine, attiré par les annonces de LasikMD pour une opération « à partir de 490$ par œil », j’y suis allé. Après 2 heures d’examens fatigants pour les yeux, fatigants tout court, on me fait passer dans le bureau de la « conseillère clinique ». Elle me dit que je suis un excellent candidat et me présente le programme pour la modique somme de 6000$, mais que Desjardins (une coop, ça ne vise pas le profit) va me financer à 0% (sur 24 mois, soit 250$/mois). « Quand êtes-vous prêt pour l’intervention? » Malheureusement, je n’avais pas mon agenda. Je lui ai demandé de m’appeler le lendemain. Je n’ai eu droit qu’à un courriel me disant de rappeler, ce que je n’ai pas fait.

Dans votre bilan (que vous devriez faire à chaque année), les dettes vont à droite alors que votre actif, ce que vous possédez va à gauche. Actif – Passif = Valeur nette. Si elle est positive, c’est bien. Si elle augmente d’année en année c’est mieux.

 

QUAND ET COMMENT REMBOURSEREZ-VOUS?

Si vous êtes bien pressé, vous me contactez. Si vous avez des questions, vous me contactez. Pour le reste, nous attendrons un prochain billet.

 

Billets recommandés

Laissez un commentaire