UN REÉÉ À 0$

 Dans Épargne, Placements, Régimes enregistrés

Ceux qui n’ont pas encore pensé à mettre sur pied un REÉÉ pour leur(s) enfant(s) (petit-enfant, neveu, nièce ou ceux d’amis) devraient commencer à y penser sérieusement. Le gouvernement Couillard a promis de ne pas augmenter les frais de scolarité pour son premier mandat, mais le paysage de la gratuité ou des faibles droits de scolarité au post-secondaire s’éloigne probablement de plus en plus. Et on sait que cela peut affecter la fréquentation http://iris-recherche.qc.ca/blogue/les-frais-de-scolarite-ont-un-effet-sur-la-frequentation-universitaire#more-4764.

 

Donc, comment financerez-vous ces études? Mettre sur pied un REÉÉ est un excellent moyen. Le gouvernement y verse une contribution, qui peut augmenter, en fonction du revenu des parents.

 

Oui, mais si les parents ont si peu de revenus qu’ils doivent les utiliser pour vivre maintenant sans pouvoir en mettre de côté pour l’avenir? Eh bien! Le gouvernement pourrait bien vous aider quand même en versant le Bon d’études canadien  (BÉC).

 

Votre enfant est admissible à ce Bon d’études canadien de 500 $, ainsi qu’au supplément de 100 $ par année jusqu’à son 15e anniversaire:

Si vous croyez y avoir droit ou si vous voulez le vérifier, contactez-moi. Si vous connaissez des gens dans cette situation, demandez-leur de me contacter. Vous leur ferez une faveur, un cadeau pouvant atteindre 2000$. Avec une croissance à 4%, cela ferait, à 17 ans, presque 3000$.

Pour en savoir plus ou passer à l’action, contactez-moi.

Recommended Posts
Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment