RÉGIME ENREGISTRÉ D’ÉPARGNE-ÉTUDES (REÉÉ)

 Dans Épargne, Placements, Régimes enregistrés

 

REÉÉ

Le régime enregistré d’épargne-études (REÉÉ) est donc, comme son nom le dit, enregistré, auprès du gouvernement fédéral http://www.cra-arc.gc.ca/tx/ndvdls/tpcs/resp-reee/menu-fra.html, autant pour l’argent qui y entre que pour celui qui en sort. Les mêmes genres de placements (compte d’épargne, CPG, fonds communs de placement (fonds mutuels), actions, obligations, etc.) y sont admissibles que dans les autres régimes enregistrés. Mais, comme l’objectif et la durée sont différents, la stratégie devrait être différente.

Le REÉÉ permet d’amasser plus facilement un capital qui servira à défrayer le coût des études post-secondaires de vos enfants, de vos petits-enfants ou d’un enfant qui vous est cher.

De combien d’argent l’étudiant aura-t-il besoin? C’est une bonne question.

  • Ira-t-il au professionnel, en technique (cégep), à l’université ? (durée)
  • Étudiera-t-il au Québec ou à l’étranger ? (droits de scolarité, frais de scolarité)
  • Demeurera-t-il à la maison ou devra-t-il se prendre un appartement ? (coût de la vie, transport)

Certains parents achètent même des condos en prévision des études des enfants. Donc, il n’y a pas de réponse simple à la somme nécessaire. Pour une idée plus précise, contactez-moi.

Caractéristiques du REÉÉ

  • La cotisation maximale est de 50 000 $ au total, par bénéficiaire, pour toute la durée du régime. Contactez-moi pour savoir la meilleure stratégie dans votre cas, autant pour décider du moment et des montants à investir que pour décider des véhicules d’investissement.
  • Vous pouvez reprendre vos cotisations en tout temps ou les verser au bénéficiaire, sans imposition.
  • Le REÉÉ est admissible à la Subvention canadienne pour l’Épargne-études (SCÉÉ), maximum de 7200$, si le bénéficiaire a moins de 18 ans.
  • Le REÉÉ donne droit au Bon d’études canadien (BÉC) si le revenu parental est faible, permettant même de créer un REÉÉ sans y mettre un seul dollar.
  • Le REÉÉ donne droit à l’Incitatif québécois à l’épargne-études (IQÉÉ), plus un supplément si le revenu parental est faible. http://www4.gouv.qc.ca/fr/portail/citoyens/evenements/devenirparent/Pages/incitf_eparg_etud.aspx
  • Vous pouvez transférer dans votre REER les sommes accumulées par vous dans le REÉÉ si le bénéficiaire décide de ne pas poursuivre ses études.

Avantages

  • Montant et fréquence de la cotisation à votre choix et modifiables en tout temps, mais plutôt pas dans les régimes collectifs, genre Fondation Universitas.
  • Liberté de désigner un autre bénéficiaire à tout moment (généralement), incluant vous-même si vous retournez aux études.
  • Croissance de votre placement à l’abri de l’impôt.
  • Participation des gouvernements au financement des études.
  • Utilisation possible des sommes à tout usage (pas uniquement pour les frais de scolarité, volumes, etc.) si l’étudiant répond aux conditions. Contactez-moi pour en savoir plus et en mettre un sur pied.
Recommended Posts

Leave a Comment